Les superaliments, vraiment super ou tendance éphémère ?

C’est la tendance, au restaurant comme au supermarché ! En réalité, les superaliments nous rendent-ils vraiment en meilleure santé ?

Depuis quelques années, la tendance des superaliments prend de l’ampleur. Que ce soit dans les supermarchés, les magasins bios, au restaurant ou sur internet, il est de plus en plus facile de trouver ce type de fruits et de légumes. Mais en réalité, en manger davantage nous rend-il vraiment en meilleure santé ? Penchons-nous sur cette nouvelle tendance qui s’invite dans nos assiettes et sur ses bienfaits potentiels !

C’est quoi, un superaliment ?

Popularisés en Californie dans les années 2000, les superaliments sont en général des fruits et légumes, connus depuis plusieurs centaines d’années pour leurs bienfaits sur la santé. D’après certains dictionnaires, il est possible de définir les superaliments comme « des aliments riches en nutriments et considérés comme étant bénéfique pour la santé et le bien-être ».

Quelques exemples de superaliments

En général, des propriétés particulières sont accordées aux superaliments. Par exemple, la baie de goji, originaire de Chine, est riche en oligoéléments et est donc utilisée dans la médecine traditionnelle chinoise. Elle exerce un effet anti-inflammatoire, immunitaire et antioxydant. Ses propriétés médicinales incluent également la régulation du cholestérol, la diminution des risques d’apparition des maladies oculaires liées à l’âge et le ralentissement de la croissance des cellules cancéreuses.

Plus locales et mieux connues par chez nous, les myrtilles sont également souvent citées lorsque l’on parle de superaliments. Riches en vitamines antioxydantes, elles sont faibles en calories et apportent de l’énergie. D’après plusieurs études, la consommation régulière de fruits rouges dont les myrtilles réduirait le risque de diabète de type 2 et le risque d’infarctus du myocarde. De plus, une tasse de myrtilles apporterait jusqu’à 24% des apports journaliers recommandés en vitamine C !

Quelques exemples de superaliments

Comment se préparent les superaliments ?

Les superaliments peuvent être consommés sous diverses formes : frais, pour les fruits ou les légumes, secs, comme la cranberry par exemple, ou transformés (jus de fruits, soupe…). Vous pourrez aussi trouver des superaliments à consommer sous forme de compléments alimentaires : c’est le cas du curcuma, que l’on reconnaît à sa belle couleur orangée, que l’on peut généralement prendre en poudre ou en gélule.

Vous vous en doutez, selon la forme d’absorption du superaliment, sa teneur en nutriments peut varier ! Il est donc important de se renseigner avant de le préparer. Dans tous les cas, préférez toujours des cuissons douces ou une consommation crue lorsqu’elle est possible, qui permettent de conserver les propriétés des aliments, par rapport à d’autres modes plus rapides, comme la friture. Vos plats en seront d’autant plus riches en nutriments et sains !

Des experts dubitatifs

Certaines personnes trouvent aux superaliments un impact positif. En les consommant, vous diversifiez votre assiette et vous goûtez de nouvelles choses. D’autre part, ils sont mal-aimés des diététiciens, des nutritionnistes et autres instances gouvernementales. En effet, le terme superaliment est aujourd’hui interdit d’utilisation lors de la commercialisation des produits considérés comme tels dans l’Union Européenne, aucun consensus scientifique sur leurs bienfaits sur la santé n’ayant été trouvé.

De plus, les études sur lesquelles sont basées l’allégation du « super » sont réalisées dans des conditions très spécifiques. Elles sont principalement menées sur des souris ou sur des cellules humaines in vitro, avec des quantités de substances, comme des vitamines et des minéraux, très importantes, isolées du reste des propriétés de l’aliment pour être plus efficaces. Dans la vraie vie, on mange rarement 5 kilos de baies par jour en prévention d’une potentielle maladie.

En bref

Pour conclure, les superaliments font débat au sein de la communauté scientifique. D’après certaines études, ces fruits et légumes pourraient apporter à votre organisme un ensemble de nutriments non-négligeables, qui participent au bon fonctionnement de votre corps. Attention cependant à ne pas oublier les autres aliments, qui n’en sont pas moins supers ! En effet, une alimentation variée est toujours la clé pour rester en bonne santé. 😉

Partagez cet article

Lire plus d’actualités

Les superaliments, vraiment super ou tendance éphémère ?

C’est la tendance, au restaurant comme au supermarché ! En réalité, les superaliments nous rendent-ils vraiment en meilleure santé…

Connaissez-vous (vraiment) le Nutri-Score ?

Cette petite étiquette nutritionnelle nous aide à mieux choisir nos produits. Et vous, connaissez-vous vraiment le Nutri-Score ?…

Les tests de produits, qu’est-ce que c’est ?

Envie de tester des produits mais en manque d’information ? On vous explique tout par ici…